Tous les secrets d’une bonne pâte à pain maison

Réaliser ses petits pains chez soi, quel bonheur ! En ces périodes de confinement, il est préférable de préparer des pains maison. Et même pendant les jours ordinaires, c’est toujours intéressant de réaliser ses pains chez soi. On peut même essayer différentes recettes d’assortiments de pain : baguette, couronne bordelaise, pain à la bière, pain au levain, pain multicéréales, pain d’épeautre, pain au lait, brioche, bref, tout ce dont votre cœur désire. Mais comment réussir sa recette ? La réussite repose sur la pâte. Lorsque la pâte est bien composée et bien faite, le reste va de soi. Vous obtiendrez ainsi des pains croustillants et délicieux. Comment alors réussir sa pâte ?

Les ingrédients essentiels

Les ingrédients essentiels pour la pâte à pain maison restent les mêmes : de l’eau, du sel, de la farine et de la levure. La quantité dépend du type de pain à réaliser ainsi que de la quantité de pain désirée. Mais encore, le type de farine peut également varier selon le type de pain. D’autres ingrédients peuvent aussi s’ajouter aux quatre grands essentiels, en fonction de la recette. En guise d’exemple, pour un pain d’épeautre, il faudra rajouter à la liste de la farine d’épeautre et de la poolish. Pour du pain au levain, il faudra bien sûr du levain. Bref, on utilisera différentes sortes de farine pour chaque assortiment de pain : farine blanche, farine complète, farine multicéréales, farine de froment, farine de kamut, farine de lentille corail, farine de seigle, etc. Pour le goût, on peut utiliser diverses épices : cannelle, vanille, origan, etc. Et en garniture, on peut utiliser des pépites de chocolat, du sucre perlé, des fruits secs, différents types de graines : graines de Chia, graines de sésame ou graines de lin, etc.

Les petits détails comptent

Il est très important de respecter les quantités d’ingrédients recommandées, qui varient en fonction du type de pain et du mode de cuisson. Bien évidemment, trop ou moins de sel ou de sucre changerait radicalement le goût. Trop de levure le rendrait moins délicieux et légèrement amer. Avec une trop grande quantité d’eau, la pâte sera molle et collante, ce qui rendra la tâche assez difficile. Et encore, trop de farine, le pain sera dur. Voilà pourquoi il faut suivre les quantités suggérées par les professionnels. Trois autres détails qui comptent sont le temps de pause pour l’action de la levure, le temps de cuisson, et le temps de fermentation. Il faut bien les respecter pour un excellent résultat.

Les choses simples, mais qui changent tout

La forme du pain concocté peut être négligée. Certains diraient qu’après tout, la forme ne change pas le goût. Il est quand même intéressant de savoir que certains assortiments de pain ont des formes particulières, et cela pour de bonnes raisons, non seulement pour une question traditionnelle, mais aussi concernant l’apparence et en matière de goût. Certains types de pains se dégustent en petits ronds, en tresses, en tranches, etc.

Des recettes gourmandes, à la vapeur : c’est possible !
Confitures et compotes maison : les secrets de nos grands-mères !